Alou Garou

Publié le par BadAssFootball

Sous ce jeu de mot scabreux, il s'agit de rendre hommage à un joueur qui a été extraordinaire hier : Alou Diarra.

 

Alou, on le sait, est aligné par défaut (blessures de Mvila et de Matuidi obligent).

 

Les médias l'ont beaucoup rapellé Alou est tiulaire parce que c'est le seul qui est dispo! Mais je soutiens une théorie selon laquelle Laurent Blanc est bien content de cette situation. Je m'explique: Le sélectionneur a été critiqué pour avoir laissé Alou dans les 23 malgré une saison bof bof à Marseille. Mais en fait, il voue une entière confiance en son joueur qu'il sait capable de réaliser de gros matchs quand il le faut. Lolo a vu le Alou contre l'Inter et en finale de Coupe de la Ligue et ça lui a bien plu. 

Sans penser qu'il a sauté de joie en voyant ses deux autres récup' se blesser, on peut penser que cela lui a permis de titulariser Al' sans s'attirer les foudres des commentateurs. Du coup devant la presse il nous dit (en gros)  "Oh noooon, merde c'est dommaaage, il reste plus que Alou... bon tant pis hein! Il sera titulaire contre les anglais. Zut j'enrage!".

A supposer que Laurent Blanc dise "zut".

 

laurent-blanc.jpg                                       Je crois que bon, c'est Alou qui va jouer

 

Alou démarre donc titulaire pour le premier match français de l'Euro, et Laurent Blanc ça le rassure.

 

Mais les grands experts du foot, ils restent sceptiques. Alors dès le premier but anglais, il est directement jugé fautif par les commentateurs de BeIn sport. Ah oui maintenant je regarde les matchs sur BeIn sport à part quand CJP me manque trop. A noter que je pense m'être abonné sans l'avoir vraiment fait exprès. Ou alors ils avaient décidé de diffuser en clair mais c'est pas vraiment leur genre. 

 

Revenons à Alou (on dit "en" Alou?? Genre comme "en" Avignon?). Sur le but il perd son duel face à Lescott, ok. Mais est-ce vraiment une faute de marquage? Il est resté proche du joueur, il se fait bien bouger et il y a quasiment faute sur lui, et le ballon de Gerrard est tellement parfait qu'on ne peut pas trop accabler le marseillais. D'ailleurs puisqu'il faut apparemment toujours trouver un fautif, Lloris, qui n'a pas voulu sortir de sa ligne pourrait sans doute plus faire l'affaire sur le coup.

 

aloudiarra.jpeg                                                      Diarra, un coupable idéal?

 

 

Et pourtant... Alou entend-il les remarques désobligeantes de Christophe Josse depuis Donetsk? Sent-il revenir les galères de ses matchs avec l'OM? Nul ne saura jamais, toujours est il qu'Alou est vexé et qu'il a décidé de se rattraper.

 

Au début il se dit que le plus simple c'est de marquer un but comme ça plus personne le fera chier.

 

Il envoie donc quelques minutes plus tard un missile Scud II de la tête (Alou-ette?) détourné d'une claquette par Joe Hart en mode "Buffon-en-finale-de-la-Coupe-du-monde-2006-sur-la-tête-de-Zidane-en-prologations". Pas grave! Après la tête en force, Alou balance la tête croisée. Ca passe à quelques centimètres du poteau. 

 

Voyant que ce sera plutôt difficile de marquer vu que les Anglais sont tous en bloc défensif, notre ami Alou décide de putôt se montrer là où finalement il était attendu : à la récup'. 

Et là c'est un festival, du tacle, du coup d'épaule, du ratissage, Alou est partout et brise les élans anglais dans l'oeuf avec ses longues jambes qui cisaillent l'adversaire.

Une envie débordante, et une omniprésence qui contraste notamment avec son collègue du milieu du terrain Malouda.

 

Alou n'aura pas marqué mais aura montré que c'est un grand joueur. Revanchard par rapport à une saison pourrie à l'OM, un statut de sélectionné-limite et un but anglais qui l'a énervé, il se sera démené tout le long du match pour faire taire ses détracteurs. Comme Nasri, oui. Sauf qu'Alou l'a fait dans le jeu, en besognant et en fermant sa gueule.

 

Quand on critique, à juste titre, les joueurs pour ne pas assez "mouiller le maillot", il faut aussi savoir reconnaitre lorsqu'ils se donnent à fond et admettre qu'ils puissent parfois faire des erreurs.

 

Bravo donc à Alou Diarra pour sa prestation et sa dépense d'énergie. Espérons qu'il en a gardé un peu, car c'est bien le genre de joueurs dont la France aura besoin contre l'Ukraine dès vendredi. 

 

 

diarra

Publié dans La Gazzetta del'Euro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Willem Ganio 12/06/2012 11:53

Tout à fait daccord avec cet accord pertinent, Alou a effectué un match du tonnerre ! j'ai aussi apprécié le jeune Cabaye, enfin on a un joueur qui n'hésite pas a tenter des frappes de loin, et qui
nous permettent souvent d'obtenir des ptits corners !!

BadAssFootball 12/06/2012 12:37



merci jeune Willem. Tu as bien raison pour notre ami Yohan qui a été l'autre homme du match, mais son histoire me semblait moins rocambolesque à conter.