Classico, derby, et OM-PSG

Publié le par BadAssFootball

Il y a quelques années, oh pas si longtemps, je m'en souviens encore, où les matches entre le PSG et l'OM n'avaient pas de nom.

Comme un vulgaire Nacy-Caen, on nommait alors bêtement cette rencontre "OM-PSG" (ou "PSG-OM", si ça se jouait à Paris of course). On parlait bien sûr de "rivalité", de "grand match", de "très" grand match même, et il y avait des bande-annonce pour chauffer les supporters durant toute la semaine et leur laisser le temps de retrouver les numéros de leurs amis supporters de l'autre camp pour pouvoir les appeler en cas de but. Ou se battre.

 

psg-om-1998-1999-fournier-ravanelli_diaporama.jpeg

 

Mais personne alors ne nommait ça "le classico". Et pour cause, CE N'EST PAS UN CLASSICO! 

 

Déjà, et sur cela les experts Wikipédia est formel, on ne dit pas "un" classico, mais "le" classico. Le fait que ce soit un mot espagnol devrait d'ailleurs un peu interpeller les personnes qui usurpent ce nom. Ben oui il n'y a qu'un Classico, et c'est le match Real de Madrid - FC Barcelone.

Qui aura lieu dimanche aussi, en même temps que notre bon vieux OM-PSG.

 

L'occasion donc de se livrer à un petit comparatif de ces deux rencontres, qui diffèrent sur pas mal de points. Le Classico, le vrai, c’est quoi ?

 

Une rencontre entre les deux plus grandes villes du pays. Bon là d'accord, encore que Lyon est peut-être plus grand que Marseille, bon allez considérons que ça colle, de toute façon c’est pas le plus important.

Taux de Classicoïté : 95%

 

 

Une rencontre entre la capitale de l'Etat et la capitale d'une région aux revendications indépendentistes. Le tifo déployé au Camp Nou dimanche devrait être énormissime et représenter le drapeau catalan, histoire d'envoyer un message clair aux madrilènes. La Catalogne ce n'est pas l'Espagne les gars.

Si la Provence a un joli drapeau qui ressemble à celui de la Catalogne, la comparaison s'arrête là. A la limite ce serait plus comparable à un PSG-Bastia, sauf que le stade de Furiani fait 13 000 places et que les arbres sont plus hauts que la tribune. Prends ça l’île de Beauté.

Taux de Classicoïté : 33%

 

bastia.jpg


 

Une rencontre entre les deux clubs les plus titrés du pays. C'est vrai pour Marseille mais n'en déplaise aux Boulogne Boyz et autres Tribune Auteuil, le PSG est moins titré que Lyon ou même Saint Etienne. Eh ouais. Historiquement on n'est donc pas dans la même catégorie.

Taux de Classicoïté : 50%

 

 

Une rencontre entre deux des clubs les plus titrés au niveau Européen. Laissons les mathématiques juger pour nous :

0 (PSG) + 1 (OM) = 1 pour les Français.

9 (Real) + 4 (Barça) = 13 pour les Espagnols.

Taux de Classicoïté : 13+1 = un bien piètre 14 %

 

 

Une rencontre entre les deux meilleurs joueurs du monde. Et là on ne parle pas du duel Ibrahimovich-N’Koulou, mais du concours de buts que se livrent CR7 et Little-Messi depuis 4 ans à coup de 40 pioches par saison. Et les deux Espagnoles regroupent la quasi-totalité de l’équipe d’Espagne championne du Monde et d’Europe. L’OM regroupe l’ensemble de l’équipe 10ème en titre du dernier championnat de Ligue 1, et le PSG la totalité des joueurs exilés fiscaux de Serie A.

Taux de Classicoïté : 38% pour la moustache funky de N’Koulou qui vaut bien les boucles d’oreilles de Cristiano.

 

nkoulou2-1-copie-1.jpg

 

Une rencontre entre deux clubs historiquement rivaux avec des intrigues politiques, des symboles, des trahisons et des joueurs emblématiques.

Avec nos Ravanelli, Boli, Luyindula, Pauleta, on est bien mignons, mais en face ça se bastonne à coup de Figo, Zidane, Rivaldo, Raul et Xavi, et ça a des histoires avec la dictature franquiste quand notre rivalité a été montée par Michel Denisot (il est de notoriété publique que c’est Canal plus qui a monté la rivalité entre les deux équipes françaises. C’est même la Provence qui le dit. Et s’il y a bien un truc sur lequel La Provence est renseigné c’est l’OM.)

Un peu plus swagg, un peu plus stylé, un petit 41% de Classicoïté.

 

 

Au final, on est donc loin de pouvoir usurper ce nom. Le football français est peut-être en mal d’audience mais ce genre de délires journalistiques ridiculise encore plus notre pauvre L1 et dessert Canal Plus qui est pourtant une chaîne très professionnelle, pleine d’amoureux du football qui savent très bien tout cela. Et en plus, Joey Barton nous clashe sans vergogne.

 

 twitt barton

 

 

 

 

 

 

Publié dans Général

Commenter cet article