Ils vont nous manquer pour les quarts...

Publié le par BadAssFootball

Profitons de cette soirée de non-foot, la première depuis une semaine et demie, pour aller respirer l'air frais des soirées d'été, marcher le long de la mer un pull en laine de cachemire soigneusement noué sur les épaules, siroter un cocktail en riant fort avec ses amis... ou alors, plutôt, faisons le point sur ces 24 matchs écoulés de l'Euro.

 

Et tirons-en des conclusions.

 

Petite liste de ceux qu'on aurait aimé voir un peu plus longtemps fouler les pelouses Ukraino-Polonaises.

 

-L'Equipe de Russie. Emmenés par un Archavine revenu 4 ans en arrière et un Dzagoev que l'Europe a découvert buteur, les russes n'ont finalement raté qu'un seul match (contre la Grèce) apres avoir collé une branlée mémorable à ceux qui finiront premiers de leur groupe (les Tchèques). Victimes des mystères de ce  triste groupe A, les russes et leur jeu sympa ultra-rapide et porté sur l'attaque vont nous manquer pour les quarts. Et ils avaient le maillot le plus classe de toute la compétition.

Avouons qu'Allemagne-Russie en quarts de finale de l'Euro ça fait un peu frémir, ça nous rapelle les plus sombres heures de l'hiver 1943, Vassili du film "Stalingrad", la prise de Berlin par les Sovietiques, le drapeau rouge sur le Reichstag et tout ça.

Eh ben non à la place ce sera un Allemagne-Grèce qui ne nous évoque rien sinon des sommets européens plutôt relous et des questions monétaires de dette publique auxquelles on ne pige rien.

En 2016 Archavine aura 35 ans. Si les dieux du foot le veulent bien, on le retrouvera avec plaisir cavaler pendant 90 minutes comme un dératé et offrir des ouvertures magnifiques à ses collègues de travail...

 

-L'hymne polonaise: Si souvent violée par M6 et TF1 qui ont diffusé des pubs dès la note finale, pour en caler le plus possible avant le coup d'envoi, cette hymne reprise en choeur par tout un peuple donnait un peu des frissons. Sûrement plus que le jeu de son équipe en tout cas.

 


 

 

-Cette demoiselle et avec elle la sympathique équipe danoise :


 

 

-Les braves supporters Irlandais: Qui ont réitéré leurs chants durant le match (encore une défaite) contre l'Italie. Deux manières de voir les choses: Celle de Roy Keane, qui en gros, voit ça comme le fait d'accepter d'être des losers, ou celle du reste du monde qui trouve que c'est hyper émouvant et fair play. Mais que ce sont quand même des losers.

 

Finalement c'était pas la peine de nous faire un flan avec la main de Thierry henry en 2010 si c'est pous se prendre 3 raclées en 3 matchs et  rentrer chez soi dès le premier tour. Comment ça la France à fait pareil en 2010?


-La classe d'Ibraimovich: Contre les Anglais Zlatan a fait une passe D avec un coup de pied Kung-Fu, puis il a gueulé sur Joe Hart. Et il a balancé des missiles du milieu du terrain quand il voulait pas la passer à ses coéquipiers. Contre les Bleus, on retiendra surtout son autre coup de pied Kung-Fu trop fun pour s'imposer devant Mexès et Lloris et toute une France pourtant qualifiée, qui à présent regarde "son" Benzema avec un peu de mépris. Ben non Karim il met pas des coup de pieds Kung-Fu lui. mais il dézone super bien. Oui c'est nul.

 

- Le come-back de Chevchenko: On a cru qu'il pourrait le faire.. Porter à bout de bras une équipe ukrainienne assez faible mais gonflée à donf par son public. Mais à part un coup d'éclat conte la Suède (un beau doublé de renard), Andriy n'a pas réussi à qualifier son équipe pour les quarts por sa dernière compétition internationale.

Consolation, son doublé contre les suédois permet à la France de se qualifier (si la Suède avait gagné contre l'Ukraine, elle aurait terminé devant la France dans ce groupe D). Oui, Andriy n'en a sans doute rien à foutre.

 

-Les extérieurs du pied de Modric: Les Croates sont peut-être ceux qui peuvent le plus regretter leur élimination. Ayant fait jeu égal et même dominé l'Espagne, nos amis au damier nous auront régalé la chique grâce à leur buteur (le troisième Mario de l'histoire) mais aussi à leur meneur de jeu tout frêle, le David Guetta Yougoslave, Luka Modric. Son centre en extérieur du pied pour la tête de Rakitic contre l'Espagne est un diamant brut de merveille en or. Je mesure mes mots.

 

-Thierry Roland: On aurait aimé l'entendre se moquer des Grecs, nous balancer des clichés sur "ces joueurs de l'est", meubler l'antenne pendant la coupure de France Ukraine, commenter le but de Zlatan contre la France, le quart de finale contre l'Espagne, la demie contre l'Italie, la finale contre l'Allemagne.

"Ah décidément ces Allemands, ils nous la mettront toujours dans le zag! Hin hin!"

 

 

Et vous, d'autres regrets pour les quarts?


Publié dans Général

Commenter cet article

Couenne tinne 25/06/2012 13:52

Un regret oui, pas d'article pour la branlée Ibérique ? ( j'ai voulu mettre branlette espagnole mais je l'ai enlevé pour pas paraître un peu trop sale..attends..Heu, et merde...)