Opération Séduction à Valenciennes

Publié le par BadAssFootball

comquest fff uefa2012 valenciennes 960x420

 

Vous qui n'avez pas la chance de vivre au Mans, à Reims ou encore à Valenciennes, êtes sans doute passés à côté de l'opération "reconquête" des Bleus.

 

Bien sûr vous avez compris que si la FFF a organisé ces trois matchs amicaux en province dans des villes, disons de moyenne importance, ce n'est pas pour profiter du charme de la province française et des rillettes du Mans, n'en déplaise à Arsène Wenger.

Oui vous avez vu les petits enfants présenter la compo d'équipe, oui vous avez vu la gentille bâche déployée hier à la fin de la rencontre et tenue par les joueurs pendant 3 minutes, oui vous avez compris que ça y est, les Bleus sont devenus simples, et qu'ils ne sont plus les bad-boys millionaires égoïstes qui font grève que l'on a connu.

 

 

                      983540 fbl-euro-2012-fra-est-friendly

 

 

Oui, mais vous n'avez pas eu le privilège d'attendre le bus aux côtés de Hugo Lloris, de faire votre trajet de tramway en compagnie d'Olivier Giroud, ou de voir Florent Malouda faire le con dans la vitrine de votre magasin préféré!

 

Car c'est là le coup de grâce médiatique asséné par la fédération dans les trois villes qui ont acceuilli les matchs des bleus.

Cette campagne, il faut l'avouer, originale, a été imaginée par l'agence Com'Quest, qui travaille actuellement sur la promotion du nouveau projet de la française des jeux : "un casting consacré aux chats et aux chiens dont les lauréats verront leur museau sur des tickets de jeux de grattage"! (true story...). De vrais pros de la com en d'autres termes.


 Elle a imaginé une vaste opération de "street-marketing" qui consiste, en gros, au placardage d'environ 700 joueurs-stickers en trompe-l'oeil dans les centres villes de Valenciennes, de Reims et du Mans. Sur les transports en commun, dans les abribus, les monuments, dans les vitrines des magasins donc. Qui donne ça: 


 

         campagne-pub-les-bleus.jpg

 

 

Qu'est ce que la fédération a voulu nous dire? Que les Bleus sont plus proches des petites gens et les accompagnent dans leur vie quotidienne? Qu'ils sont comme vous et moi, qu'ils attendent le bus patiemment assis et qu'ils laissent pas leur place aux vieilles qui arrivent (hein Hugo!)? Qu'eux aussi aiment regarder dehors, la tronche collée à la vitre du tram (quoi vous ne faites pas ça?)?


 

stickers-2.jpg

 

 

Bon mais ça reste des stickers... Si le message est clair, on peut se demander si dans leur real life, nos amis iraient vraiment accompagner les gens de Valenciennes qui prennent le tram ou tenir compagnie aux vieilles qui attendent leur bus. Bien sûr que non. Vous non plus? Oui mais vous n'avez pas payé une agence de com pour coller des stickers de votre face dans une ville du Nord.

 

Car finalement ce qui est le plus génant dans cette histoire c'est que les bleus (ou plutôt la fédération, n'accablons pas non plus les joueurs) se croient obligés de s'acheter une conduite.

 

Il faut bien sûr donner une autre image après Knysna, mais cela aurait plus d'impact en passant par des actions réelles et un comportement concret. Par des cris de joie quand un but est marqué, par des larmes quand la défaite arrivera.

Et pas par des stickers imaginés par des gens qui travaillent pour foutre des lolcats sur des tickets de Loto.

 

fdj-lolcats.jpg

Publié dans Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 06/06/2012 20:50

Fucking true !